31 dic. 2010

Google: ayuda on line para padres tecnófobos




L'idée est la suivante: les parents avec des difficultés informatiques attendent les vacances de leurs enfants qui étudient ailleurs, pour qu'ils leur donnent
solution à leurs problèmes. Mais puis, ils passent pas assez de temps dans la maison, ou bien ils expliquent si vite qu'on retient pas. C'est une histoire que, plus ou moins, tous en connaissons
dans la famille ou les amis. Que faire ?



Le groupe internet Google a mis en ligne lundi une série de petites leçons en vidéo à l'intention des technophobes, ou des internautes butant
régulièrement sur des difficultés informatiques, dans le but avoué qu'ils évitent de solliciter leurs enfants technophiles.





«En parlant à d'autres Googlers (employés de Google, ndlr), j'ai appris que je n'étais pas le seul à assurer à moi tout seul le service de dépannage informatique de
ma famille», écrit un employé de Google, Jason Toff, sur le blog officiel du groupe.

«Cela nous a fait réfléchir: on s'est demandé pourquoi il n'y avait pas de site pour aider les ''enfants'' à apprendre les bases de l'informatique à leurs parents.
Donc on s'est mis à réfléchir ensemble et on a construit un nouveau site: TeachParentsTech.org», ajoute M. Toff.

Le site fournit l'ébauche d'une lettre envoyée à des parents dont il suffit de cocher quelques cases («Hello Papa/Maman, je suis vraiment
choqué/impressionné/inquiet/ravi que tu te serves de ton ordinateur en ce moment» etc), avec une cinquantaine de propositions de courtes leçons en vidéo: «comment faire du copier-coller»,
«comment envoyer un gros fichier par courriel» etc.
Les solutions et exemples proposés accordent une nette préférence aux produits Google, avec par exemple le système de recherche de fichier pour envoyer un lien
plutôt qu'une pièce jointe si elle est très volumineuse, ou les conseils pour créer un blogue.





La idea es la siguiente: los padres con dificultades informáticas esperan las vacaciones de sus hijos que estudian o viven fuera, para que
les solucionen sus problemas. Pero luego resulta que pasan poco tiempo en casa o explican tan rápido que los padres no se enteran. Es una historia que a todos nos suena en nuestra familia o entre
nuestros amigos... Qué hacer pues ?





El grupo internet Google ha colgado en línea este lunes una serie de pequeñas lecciones en  vídeo, dirigidas a los tecnófobos, o a
internautas que chocan regularmente con dificultades. La finalidad, confesada, es que no tengan que pedir ayuda a sus hijos tecnófilos.




« Hablando con otros Googlers (empleados de Google, ndlr),  me dí cuenta de que no era el único que arreglaba los problemas
informáticos de mi familia»,escribe un empleado de  Google, Jason Toff, en el  blog oficial del  grupo.

«Eso nos dió qué pensar: nos preguntamos por qué no hay una página web que ayude la "los hijos" a enseñar las  bases de la informática
a sus padres. Así que nos pusimos a pensar y montamos una nueva página :  TeachParentsTech.org», añade Jason Toff.

La página presenta la matriz de una carta enviada a los padres; es suficiente marcar algunas casillas (" Hello Papa/Maman, estoy muy
impresionado / inquieto / encantado / de que utilices tu ordenador en este momento " etc), con unas 50  proposiciones de cortas lecciones  en vídeo: «cómo copiar-pegar», «cómo enviar un
fichero grande por correo electrónico» etc.

Las soluciones y ejemplos propuestos dan, lógicamente,  una clara preferencia a los productos Google, con por ejemplo el sistema de
búsqueda de  archicos para enviar un enlace mejor que un fichero adjunto si es voluminoso, o los consejos para crear un blog.



lien site TeachParentsTech.org  link
source: technaute.cyberpresse.ca

27 dic. 2010

Ados, ne "textotez" pas jusqu’à minuit: Los SMS nocturnos provocan insomnio.

Écrire des textos tard le soir provoque insomnie. Le portable, plus aditif que la TV pour les ados



Ados, ne "textotez" pas jusqu’à minuit

Un article de Fannie Rascle pour Europe 1   link  fait référence à une
étude réalisée sur des jeunes de 8 à 22 ans, et présentée à Vancouver au Canada cette semaine, liste les dangers liés à l’utilisation du portable tard le soir.



Une étude publiée au Canada met en garde les parents face au risque d’insomnie et de dépression.




Plus de la moitié des enfants qui ont l’habitude d’utiliser des appareils technologiques avant d’aller se coucher "présentent un niveau élevé de difficultés dans la
journée, qui vont du manque d’attention à l’hyperactivité en passant par l’anxiété, la dépression et les difficultés d’apprentissages", liste le Dr Peter Polos, un spécialiste en neurosciences du JFK Medical Center d’Edison auteur de l’étude, cité dans les colonnes du Los Angeles Times .


Mais, ces enfants ont, en plus, des problèmes la nuit "comme de l’insomnie ou un sommeil agité au point qu’ils peuvent se blesser", ajoute ce spécialiste. 77%
d’entre eux reconnaissent plus généralement qu’ils n’arrivent pas à s’endormir.


Les parents doivent agir

"Utiliser un téléphone portable ou un ordinateur avec toutes ces images et ces réponses rapides, c’est plus addictif, prenant et interactif que regarder de façon
passive la télévision", explique le Dr Peter Polos, interrogé par le Vancouver Sun .


Pour ce spécialiste, un seul remède : c’est aux parents d’intervenir pour faire changer les habitudes de leurs rejetons avant qu’il ne soit trop tard.

20 dic. 2010

Yannick Noah , "De planète en planète" : Le Petit Prince , générique de la série, vidéo et paroles


Yannick Noah chante "De Planète en Planète", le générique officiel de la série animée du Petit Prince.



Marcher
Marcher sur les chemins de roses
Il suffit parfois que l'on ose
L'amour, l'amitié
c'est les terres de l'exilé,
ton seul pays, ta seule famille

De planète en planète,
sur la route des vents,
de silence en tempête,
La vie comme un roman

De planète en planète,
Petit Prince de la terre
Tous les mots de tous les poètes,
redessinent  l'Univers


                                       Pour savoir plus:   Le Petit Prince est de retour

19 dic. 2010

TEST FLE: Les mots homophones


Apprendre les langues - test de langues bab.la

La chanson de la PubMiss Dior Chérie:" Moi, je joue " par Brigitte Bardot



Moi je joue
Moi je joue à joue contre joue
Je veux jouer à joue contre vous
Mais vous, le voulez-vous?

De tout coeur
Je veux gagner ce coeur à coeur
Vous connaissez mon jeu par coeur
Alors défendez-vous

Sans tricher, je vous le promets
J'ai gagné, tant pis c'est bien fait
Vous êtes mon jouet


A présent, ce ne sera plus vous mais toi
Et tu feras ca t'apprendra
N'importe quoi pour moi

Sans m'en faire, je vais t'assurer
Un enfer de griffes et de crocs
Tu crieras bientot "Au secours"

Alors décidant de ton sort
Pour m'éviter quelques remords
Je t'aimerai plus fort

Oh oui plus fort
Oh oui oui oui, plus fort...

17 dic. 2010

SANS SEMILIA , "Tout le bonheur du monde "

Une belle chanson et un joli vidéoclip


Sinsemilia-Tout le bonheur du monde
envoyé par metal83


On vous souhaite tout le bonheur du monde
Et que quelqu'un vous tende la main
Que votre chemin évite les bombes
Qu'il mène vers de calmes jardins.

On vous souhaite tout le bonheur du monde
Pour aujourd'hui comme pour demain
Que votre soleil éclaircisse l'ombre
Qu'il brille d'amour au quotidien.

Puisque l'avenir vous appartient
Puisqu'on n'contrôle pas votre destin
Que votre envol est pour demain
Comme tout c'qu'on a à vous offrir
Ne saurait toujours vous suffir
Dans cette liberté à venir
Puisque on sera pas toujours là
Comme on le fut aux premiers pas.

{au Refrain}

Toute une vie s'offre devant vous
Tant de rêves a vivre jusqu'au bout
Surement plein de joie au rendez-vous
Libre de faire vos propres choix
De choisir qu'elle sera votre voie
Et où celle-ci vous emmenera
J'espère juste que vous prendrez le temps
De profiter de chaque instant.

{au Refrain}

Ché pas quel monde on vous laissera
On fait d'notre mieux, seulement parfois,
J'ose espérer que c'la suffira
Pas à sauver votre insoucience
Mais à apaiser notre conscience
Aurais-je le droit de vous faire confiance...

{au Refrain

12 dic. 2010

Lexique des animaux de "La ferme", par les Fatals picards



Les fatals picards nous chantent tous les animaux de la ferme. Lis les paroles.





D'abord il y a Hector le castor
Edouard le canard
José le sanglier
Charlotte la marmotte
Mireille l’abeille
Léon le frelon
Fédor le porc
Tonio le blaireau

Il se réunissent et décident d’aller chercher des amis, pour se rendre à leur rendez-vous ils rencontrent :

Yvan le hareng
Edgar le couguar
Fidel la sauterelle
Firmin le lémurien
Ginette la mouette
Manon l’espadon
Yvon le saumon
Mario le bulot

Et en chemin ils rencontrent aussi pleins d’autres amis :

Lulu le zébu
Edir le tapir
Dédé la galinés de sandré
Salomon le cochon
Jean-marc la carpe
Théo le cabillot
Pascal le chacal
Sophie le canari

Et avec tous ses amis ils rencontrent un autre groupe d’animaux qui se rendent au même endroit, mais quelle hasard !

Jean-pascal rinial
Loïc le lombric
Nicolas le koala
Chloé l’araignée
Annie le ouistiti
Hector l’alligator
Hubert le cocker
Raoul le pit-bull

Mais il y a aussi :

Armand l’éléphant
Bernard le balbuzar
Géraldine le signe
Damien le requin
Arnaud le chameau
Cécile le mandrill
Eric le porc-épic
Eric le nasique

-Ho vas-y c’est quoi c’bouffon la, il à l’même prénom k’moi la !
-Mais on s’en fou c’est une chanson !
-Ha nan, moi chui pa d’accord hein c’est qu’ya enmbrouille la gros naz et tout c’est quoi la qui l’même prénom !
-Comment ça gros naz, tu, tu t’fou d’mon espèce la c’est sa ?
-Ouai elle est naz ta zik, nasique, style nasique, t’es gros naz, t’es nasique de…
-Bon c’est bon vos gueules les animaux maintenant, hein ! Bon on en était où la, ha oui :

Louis le grizzli
Augustin le lamantin
Sylvie le coati
Virginie le diable de Tasmanie
Herber le dromadaire
Aurélie l’okapi
Bertrand le fou de basant
Lorette la vachette

Ils ont aussi avec eux des animaux moins sympathiques qui ne mériteraient pas d’exister si le monde était parfait :

Edite le trilobite
Noémie la bactérie
Hervé le bousier
Agathe la blate
Fernande la scolopendre
Chantal la mygale
Annabelle le bretel
Le pen la yenne

Mais peu importe, ils convainquent tous ces animaux de se rendrent à leur rendez-vous communs et ils reprennent la route et ils croisent à nouveau :

Pierrot le manchot
Nono le bigorneau
Alix l’onyx
Loïc le basilic
Flore le butor
Chantal le narval
Alexandre la salamandre
Donald le canard
Julie la souris
Zinédine la sardine
Estéban le petit âne
Vincent le caïman
Omar le homard
Ninon l’esturgeon
Sanson le bison
Raymond le gros con
Anne la balane
Edith la mite
François le ver à soie
Maximilien l’acarien
Boris la génisse
Félibé la mouche tsé-tsé
Dona le boa
Roky le poisson-scie

Et ils se lancent dans un bras de fer acharné mais finalement Roky bat le boa…Mais nous nous égarons et nous oublions nos autres amis !

Véronica l’anaconda
Irène la murène
Milou le hibou
Paulo le corbeau
Muriel l’hermine
Bernard l’Hermite
Anémone l’anémone
Sergio l’italien

Ho, ho mais regarder la les enfants, cachés dans les fourrés il y a aussi :

Angel la tourterelle
Arlette la levrette
Arthur le cylur
Didier le bourdon
Alexis l’otarie
Rock le phoque
Annette la crevette
Le loup c’est le loup, oui c’est moi

Et c’n’est pa fini il y aussi :

Béa la routa
Alban le poisson
Richard le lézard
Alain le pangolin
René le fourmilier
Samantha fox le springbox
Olaf la girafe
Quentin la pomme de pain

HA PUTE, HA PUTIN une pomme de pain qui marche !! Ha mais non, c’est parce que dessous, il y a :

Coralie la fourmi
Mikaël shunker le scorpion
Yolande la limande
Camille le gorille
Conan le barbare
Suse la méduse
Colin le colin
Bernard l’oiseau

Ha merde il s’est tiré, heureusement qu’il reste :

Yvette la belette
Albin le petit lapin
Marthe la marte
Jean-Seb le micro seb
Loana le puma
Isabelle la coccinelle
Mathieu le lieu
Léo l’escargot

Mais dépêche toi Léo et ils repartent tous ensemble et ils arrivent chez Gunther le chasseur…
-Ha bonjour Mr Gunther, heu…heu nan nan vous déranger pas on cherche la sortie 22 du péage de l’autoroute, vous l’auriez pas vu par hasard ? Et sinon vous vendez pas des timbres non plus ? Et, et sinon vous aimer pas les marionnettes hinn, nan parce qu’on doit heuhin…
Bah on vas y’aller parce qu’on doit passer chez :

Aline la zibeline
Rose le flamant rose
Muriel l’hirondelle
Aglaé le bélier
Anouck le bouc
Coranne la dorane
Edmond le planton
Eric le porc-épic

-Mais c’est pas vrai, t’es, t’es encore la ? Mais, mais t’es déjà passé, on passe qu’une seule fois par chanson !
-Hein ? Quoi ? Moi chui d’ja passé? Que-ce tu m’embrouille la, moi chui d’ja passé ? Moi chui d’ja passé ? Eric le porc-épic il déjà passé ? Aaarète je suis jamais passé !
-Bon, bon ça vas heu, faut pas qu’on traîne de t’façon, faut qu’on aille voir aussi :

Marion le hérisson
Agnès l’ânesse
Babette la chouette
Claire le renard polaire
Gildas la limace
Anicet le portougais
Julien le dalmatien
Fliper le dauphin

Et si jamais ils nous restait du temps mais voila mais vraiment j’en doute il faudrait qu’on qu’on passe voir aussi :

Bérangère le protozoaire
Carlos l’albatros
Abdoul la moule
Barnabé le scarabée
Riton le raton
Théophile la drosophile
Caisse d’épargne l’écureuil
Francis Huster le mauvais acteur

Les enfants, les enfants, revenez les enfants la chanson est pas terminé hein, on à pas fait le refrain la encore hein ! Mais c’est toujours pareil avec les enfants hein, ils sont impatient hein ! Ils ont d’énormes problèmes de de concentration vos enfants hein ! J’imagine même pas s’il devaient écouter quelque chose de pénible hein ! Ah vous allez voir plus tard dans la vie faudra être plus patient les enfants, hein ! Bon j’en était où moi ? Beh je sais plus la ! Ho vous m’avez en…ho y m’…rooo, y m’on, y m’on fait raté… ! Bon ba j’vais rprendre depuis l’début, j’crois qu’c’est plus simple hein ! Bon j’fais pas l’intro comme ça on gagne du temps : il y a :

Hector le castor
Edouard le canard
José le sanglier
Charlotte la marmotte
Mireille l’abeille
Léon le frelon
Fédor le porc
Tonio le blaireau

Il se réunissent et décident d’aller voir heuu fin leur amis, parce que bon ba t’façons faut bien qu’y s’aillent, t’façon sur la r…
Mais bon sur la route ils rencontrent :

Yvan le hareng

Fin sa m’étonnerait parce qu’un hareng sur une route, fin bon ba tant pis, c’est pas fin c’est pour les enfants d’toute façons on s’en fou et :

Yvan le hareng
Edgar le couguar
Fidel la sauterelle
Firmin le lémurien
Ginette la mouette
Manon l’espadon
Yvon le saumon
Mario le bulot

Et en chemin, ils rencontrent encore pleins de nouveaux amis, putin c’est trop cool ! Il y a :

Norbert l’ours polaire
Laurent l’orang-outan
Olivier le fox terrier
Gaétan le flétan
Herber le phacochère
Hugo l’asticot
Huber la panthère
Loulou le kangourou

Mais c’est pas fini, car ils rencontrent aussi :

Lulu le zébu
Edir le tapir
Dédé la galinés de sandré
Salomon le cochon
Jean-marc la carpe
Théo le cabillot
Pascal le chacal
Sophie le canari

Et avec tous ces nouveaux amis la, comme j’en ai plein la ce soir et ba ils rencontrent un autre groupe d’animaux, SI c’est possible ! Et y s’rendent tous au même endroit…Pfff…Pas la en tout cas, parce que,  putain,  y’a personne !

7 dic. 2010

MUERE EL " AUTENTICO " TINTIN


Palle Huld, l'acteur  danois qui a inspiré HERGÉ pour  la création de son personnage  TINTIN, est mort à  98 ans.

L'acteur est mort le  26  novembre à Copenhague . Bien qu'il a consacré sa vie au théâtre  et malgré avoir participé dans quelques 40 films, HULD passera à l'histoire comme la personne ayant inspiré au dessinateur belge HERGÉ son personnage le plus connu: le journaliste voyageur TINTIN.



En 1928, Huld  s'est présenté à un concours convoqué par un journal danois qui cherchait un adolescent qui ferait le tour du monde comme reporter. Huld  a gagné, et à l'âge de seulement 15 ans il a voyagé pendant 44 jours d'Amérique du Nord au Japon, en passant par Sibérie et Allemagne. Quand il est rentré, Huld  a êté
reçu en héros par plus de  20.000  personnes à  Copenhague.






Hergé, pseudonime de  Georges Remi, a entendu parler du periple du jeune  homme, et peu de temps après il a crée le personnage de 

Tintin. Les premières aventures du jeune  reporter et son  inséparable Milou ont été publiées pour la première fois en  1929  dans  Le Petit Vingtième,  supplément du journal belge  Le Vingtième Siècle




source: le journal catalan ARA.cat