30 oct. 2011

VANESSA PARADIS chante " La Seine " dans le film UN MONSTRE À PARIS





Voici la chanson principale du film d'animation " Un monstre à Paris ", par Bibo Bergeron

Dans la chanson titre du film intitulée "La Seine", Francoeur ( le monstre ) exprime sa solitude et la tristesse qui en résulte.



Elle sort de son lit
tellement sûre d'elle,
la Seine, la Seine, la Seine
tellement jolie, elle m’ensorcelle
la Seine, la Seine, la Seine
Extralucide, la lune est sur
la Seine, la Seine, la Seine
tu n'es pas soul
Paris est sous
la Seine, la Seine, la Seine

Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi

c'est comme ça, la Seine et moi
je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi
on s'aime comme ça, la Seine et moi

Extralucide quand tu es sûre

la Seine, la Seine, la Seine
extravagante quand l'ange est sur
la Seine, la Seine, la Seine
...






Vanessa Paradis &  -M-    interprètent   "  La Seine "
Dans le film  "Un monstre à Paris",   Paradis est la voix de Lucile et  -M- est celle de Francoeur, le monstre



 Pour savoir plus sur le film:  Un monstre à Paris

28 oct. 2011

ACTIVITÉ: FAIRE UNE CITROUILLE

Halloween

Citrouille d'Halloween, de momes.net

Halloween sans citrouille, c'est comme noël sans sapin : Im-po-ssible !
Voici étape par étape les explications pour fabriquer soi-même sa citrouille d'halloween.
Attention, cette activité doit en grande partie être réalisée par un adulte !

1ère étape : on réuni le matériel
- un potiron (ferme et assez gros)
- un couteau
- une cuillère
- un stylo
- une bougie
2ème étape : on commence à creuser
Découpez sur le haut de la citrouille (autour de la queue) une ouverture, suffisamment grande pour pouvoir y passer la main.
Gardez le chapeau de côté.
3ème étape et 4ème étape : on vide la citrouille
Creuser à l'aide d'une cuillère, directement dans la citrouille pour en retirer les graines et la chaire.
Cette étape simple et sans danger, peut être réalisée par un enfant.
5ème étape : on dessine
Les yeux, le nez, la bouche, le tout doit être effrayant !
Cette étape peut également être réalisée par un enfant.Un petit conseil : faites quelques essais sur une feuille blanche et utilisez un crayon dont l'encre est lavable à l'eau claire.
6ème étape : on creuse tout doucement
Cette étape est particulièrement difficile et ne doit être réalisée que par un adulte.
Creusez doucement en suivant le motif.
7ème étape : la bougie
Placez la bougie au cœur de la citrouille.
8ème étape : on frémit !
Admirez le résultat ! L'avantage avec halloween, c'est que plus c'est affreux, plus c'est réussi !




Une idée à piquer :
Vous ne trouvez pasde citrouille ?
Pensez au poivron. Plus petit mais aussi plus facile à découper.

26 oct. 2011

COMMENT FAIRE UN CHAPEAU DE SORCIÈRE

Chapeau de sorcière d'Halloween

Voici étape par étape, la méthode pour fabriquer un chapeau de sorcière ! Vous verrez, ce n'est pas très... sorcier ! Et l'effet est garanti.
Cette activité manuelle assez simple peut être réalisée par un enfant à partir de 6 ans. Attention tout de même, car il faut manipuler des ciseaux !
source: momes.net


1ère étape : réunir le matériel
- 2 feuilles de papier cartonné noir (ou orange ou violet)
- ciseaux
- colle
- craie ou crayon
- compas ou ficelle

2ème étape : la forme du chapeau
Formez un cône avec une feuille et collez. Attention le cône doit tenir sur la tête de la future sorcière ! Puis coupez la base du cône, pour pouvoir le poser debout sur la table.

3éme étape : le contour du chapeau
Posez le cône sur la deuxième feuille de papier et tracez-en le contour à la craie.
4ème étape :
Avec un compas (à défaut un morceau de ficelle ou un objet rond), tracez un plus grand cercle autour du premier. L'idéal étant d'obtenir une bande de 5 cm de largeur environ.
5ème étape :
Découpez l'anneau ainsi obtenu.
6ème étape :
Découpez des petites bandes d' 1 cm à la base du cône et pliez-les pour faire des revers.
7ème étape :
Mettez un point de colle sur chacuns des petits revers.
8ème étape :
Passez le cercle de papier par le haut du chapeau puis pressez de façon à bien le fixer  grâce aux revers.
 
Le chapeau est prêt. Il ne reste plus qu'à le décorer  !
Voici deux modèles de chapeaux de sorcière, pour donner l'inspiration :









25 oct. 2011

HALLOWEEN !!!



Origines et traditions


Origines et traditions de l’Halloween

 
C’était autrefois une fête religieuse. Halloween, mot anglais, est l’abréviation de All Hallow’s Eve, c’est à dire < La veille avant la Toussaint > (Hallow venant de Holy :saint). Elle a pourtant une source païenne : une ancienne fête celte en l’honneur du Samhain, dieu de la mort et une fête romaine en l’honneur de la déesse des fruits et des arbres Pomona. Les couleurs d’ Halloween, noir et orange, combinent les deux idées : mort et moisson.

L’ habitude de se déguiser en fantômes vient des Celtes qui, autour du feu allumé par les druides pour guider les esprits, s’habillaient d’ horribles et effrayants vêtements de façon à ce que les démons les prennent pour d’autres démons et ne leur fassent pas de mal. On prétendait qu’à cette soirée les fantômes sortaient de leurs tombeaux et que les sorcières chevauchaient à travers les airs des balais ou des chats noirs.

La citrouille creusée en lanterne vient aussi des Celtes. Les Anglais et Irlandais creusaient les betteraves, les pommes de terre et les navets pour faire des lanternes d’Halloween. Cette coutume a gagné les États - Unis, où l’on a utilisé alors les citrouilles. On raconte qu’un Irlandais répondant au nom de Jack ne pouvait aller au ciel, après sa mort, parce qu’il avait été trop avare. Il ne pouvait pas non plus aller en enfer, car il avait fait de mauvaises plaisanteries au diable. Il fut donc condamné à errer tout autour de la terre avec sa lanterne ( à qui il donna son nom ).

En Angleterre, Halloween était autrefois appelé « la nuit du casse-noisettes » ou
la nuit de la pomme croquante ». Les familles réunies autour du feu racontaient des histoires tout en mangeant des noisettes et des pommes. Ce jour-là, les pauvres recevaient des gâteaux appelés « les gâteaux de l’esprit ».

Aujourd’hui, Halloween est essentiellement la fête des enfants. Ils se déguisent, encore en diables, fantômes, sorcières, vampires, et squelettes, etc. Les maisons sont décorées aux fenêtres et aux portes, toujours en rapport avec la coutume, de chauves-souris, chats noirs, hiboux, sorcières, mais surtout de potirons sous toutes ses formes. Les enfants, en groupe, vont de portes en portes, réclamant bonbons et friandises. Et gare à celui qui refuse… Les bons petits diables se vengeront avec toutes sortes se plaisanteries comme savonner les fenêtres, écrire sur les murs, retourner les poubelles, tirer les sonnettes, etc.

Dans les grandes villes, où l’on se connaît guère entres voisins, on a plutôt coutume de faire des réunions familiales ou amicales, alors que des feux de joie, des défilés costumés et des danses sont organisés.

Halloween est beaucoup plus célébré aux États-Unis qu’en Grande-Bretagne.










 


 JEUX .... Jeux Halloween




DES RECETTES   Recettes de Halloween ICI



...et la soupe de la sorcière de Halloween






Paroles :


Pour faire une soupe il nous faut
Des légumes bons et gros.
Pour faire une soupe il nous faut
Des légumes bons et gros.


Un chou vert pour commencer
On mélange, on mélange
Un chou vert pour commencer
On mélange. C'est presque prêt.


Pour faire une soupe il nous faut
Des légumes bons et gros.
Pour faire une soupe il nous faut
Des légumes bons et gros.


Deux tomates pour continuer
On mélange, on mélange
Deux tomates pour continuer
On mélange. C'est presque prêt.


Pour faire une soupe il nous faut
Des légumes bons et gros.
Pour faire une soupe il nous faut
Des légumes bons et gros.


Trois carotte pour terminer
On mélange, on mélange
Trois carottes pour terminer
On mélange. C'est le dîner!


A table!


Pour faire une soupe il nous faut
Des légumes bons et gros.
Pour faire une soupe il nous faut
Des légumes bons et gros.







SOURCES: Chezlorry.ca /BabelzoneFranch Song / FLEenESO

21 oct. 2011

LEONARD COHEN, príncipe de Asturias de las Letras





Le prix Principe de Asturias des Lettres, attribué au chanteur canadien

Leonard Cohen



Le chanteur-compositeur canadien Leonard Cohen vient de recevoir le prestigieux prix du prince des Asturies des Lettres, pour ses dons poétiques et ses chansons.
La fondation souligne qu'il est un des auteurs les plus influents des temps modernes. "Ses poèmes et ses chansons explorent avec profondeur et beauté les grandes questions de humanité".
Agé de 76 ans, Leonard Cohen a composé des succès comme "Suzanne" et "So Long, Marianne."
La fondation Prince des Asturies remet chaque année huit prix, dans huit catégories, dans le domaine des arts, des humanités et la recherche scientifique. Ils sont remis par le prince héritier Felipe, à Oviedo, dans la région des Asturies (nord).

 

«Hallellujah», «Suzanne», «Famous blue raincoat», «Like a bird»… Lorsqu’on évoque le nom de Leonard Cohen, ce sont d’abord ces mythiques morceaux qui résonnent à nos oreilles. Or si la Fondation espagnole Prince des Asturies voue l’une de ses récompenses aux «Arts», c’est bien dans la catégorie Littérature qu'elle vient de distinguer l'artiste canadien.

Décernés depuis 1981 dans huit catégories diverses (Coopération Internationale, Arts, Littérature, Communications et Humanités, Sciences sociales, Techniques et recherches scientifiques, Sports et Concorde), ces Prix Prince des Asturies comptent parmi les plus prestigieux d’Espagne.

Auteur de deux romans intitulés The Favourite game (traduit par le Jeu de l'ange en 1963) et Beautiful losers, Léonard Cohen a surtout rédigé de nombreux recueils poétiques parmi lesquels Let Us Compare Mythologies (1956,  Flowers for Hitler (1964), The Energy of Slaves(1972) et, plus récemment, Book of Longing, traduit  sous le titre Livre du désir aux éditions du Cherche-Midi en 2008.










Premio literario para el gran poeta del rock



La poesía cantada, esas novelas de seis minutos y pico, la prosa mecida por inconfundibles melodías folk le han valido al músico Leonard Cohen (Montreal, 1934) el Premio Príncipe de Asturias de las Letras. Por sus canciones de marcado carácter literario, sí, pero también por su obra no cantada, libros como Flores para Hitler, Los hermosos vencidos, Comparemos mitologías, o la novela El juego favorito.

Con esta decisión, el jurado de los galardones hace realidad una vieja amenaza de la Academia Sueca: conceder su máxima distinción literaria a un simple cantante de rock. A lo mejor el Nobel nunca acaba por recaer en Bob Dylan, pero sí ha merecido un Príncipe de Asturias el cantautor canadiense cuyas letras (Suzanne, Last year's man, So long Marianne, Joan of Arc. Famous Blue Raincoat o I'm your man) son leídas con la reverencia debida a las grandes obras de la literatura por generaciones de oyentes.
El jurado ha destacado el "imaginario sentimental" creado por Leonard Cohen, en el que "la poesía y la música se funden en un valor inalterable".


Posiblemente ahora cobre todo su sentido el hecho de que la carrera de Cohen, fenomenal recitador de voz grave y ascendencia lituana, comenzase en los cenáculos literarios en aquellos años 60 en los que la generación que revisó las tradiciones del folk introdujo la sensibilidad poética de autores estadounidenses como Walt Whitman o Henry David Thoreau. Su novela de debú, El juego favorito, tomó la forma de un libro de aprendizaje.
Después vendría el fichaje por Columbia Records, auspiciado por John Hammond. Y su estreno discográfico, Songs of Leonard Cohen, acaso uno de los mejores álbumes de la historia del rock. Se abría con Suzanne, una letra dedicada platónicamente a una bailarina canadiense que ya daba idea de unas inquietudes poéticas, algo nada común en la industria de la música: "Y cuando tratas de decirle / que careces de amor para ofrecer / te coge y te mece entre sus brazos / dejando que el río conteste / que siempre fuiste su amante".


La pulsión estilística de Cohen nunca desapareció desde entonces, en discos como Songs from a Room (1969), Songs of Love and Hate (1971), Death of a Ladies' Man (1977, con producción de Phil Spector), I'm Your Man (1988) o su último álbum de estudio, Dear Heather(2004).
Cohen visitó España por última vez en 2010 en una gira enmarcada en un tour monumental, espoleado por la pertinaz ruina en la que se quedó tras el último divorcio. El tour le llevó por todo el mundo desde 2009 (en realidad, eran dos giras enlazadas). Una prueba de lo que se pudo ver en aquellos conciertos está contenida en Live in London (2009). Cohen firmó un brillante capítulo en su relación con España cuando colaboró con sus composiciones para un disco de Enrique Morente, Omega (1996). El Festival Internacional de Benicàssim fue testigo del reencuentro entre ambas leyendas de la música.
El galardón, que el año pasado recayó en el escritor libanés Amin Maalouf, reconoce a las personas cuya labor creadora o de investigación representen una contribución relevante a la cultura universal en los campos de la literatura o de la lingüística.
De los ocho galardones que convoca la Fundación Príncipe de Asturias, el de las Letras ha sido el quinto en fallarse en la presente edición. La entrega de los premios será en otoño en el teatro ovetense Campoamor, presidida por don Felipe de Borbón. Cada premio está dotado con 50.000 euros y una escultura creada expresamente por Joan Miró.

sources: EL PAIS  /  Magazine littéraire / Nouvel Obs

19 oct. 2011

Rap 118 Project - Pompiers Suisses


El número de Información en Suiza ha cambiado y se parece un poco al de los bomberos. Los bomberos de la Suiza francesa, hartos de que les llamen equivocadamente preguntando por informaciones varias y les tengan el teléfono ocupado para las verdaderas urgencias, han decidido hacer un rap para que todo el mundo se entere de su número: el 118.

Le clip 118 Projec’t est sorti  à l’occasion de la campagne de sensibilisation sur l’utilisation du numéro d’urgence, le 118 en Suisse.
Réalisé par des Sapeurs Pompiers Professionnels de Genève, le clip met en scène tous les corps de Sapeurs Pompiers Professionnels de Suisse Romande. Vous allez découvrir les Pompiers de Lausanne, les Pompiers de Neuchâtel, les Pompiers de la Chaux de Fond, les Pompiers de Genève et la Gendarmerie du canton de Vaud, dans une mise en scène très originale





118 Rap 118 Project's por Nairod33

 
C’est l’histoire de 3 chiffres le 1-1-8
C’est l’histoire d’un numéro le 118
Que tout le monde y se trompait avec les informations
Que tout le monde il appelait pour poser des questions.
Eh, t’as pas compris qu’ici c’est pas une agence,
Mais une putain de centrale d’urgence
T’as pas encore capté que l’111 c’est terminé ?
Et qu’c’est pas l’118 qui va t’renseigner !

Ici c’est une centrale comme les renseignements,
Sauf qu’au 118, ça barde quotidiennement !
T’as pas idée ! Toute la journée on se fait déranger.
Par toi, public, qui cherche pleins d’numéros.
Non madame v’ vous êtes trompée vous êtes chez les pompiers.
Non monsieur, on n’a pas l’téléphone de l’office des impôts.
Alors afin que l’erreur ne se répète pas
Va vraiment falloir qu’t’écoute ça

REFRAIN

S'il y a le feu dans ton quartier
Ou que tout est enfumé
Si ta voiture fait « crac boum aie »
Et qu’ il faut qu’on te sorte de ces entrailles
Si ça sent le gaz et avant que ça explose
C’est l’118 qui faut que tu composes
Ou pour toutes autres interventions
Qui nécessitent notre action
Souviens toi de ce numéro
Un jour, il te sauvera peut-être la peau !

Si t’as un problème d’électricité
Appele le service concerné
Si t’as paumé tes putains clés
Appelle le serrurier
Si tes toilettes sont bouchées
Appelle donc le plombier
Et les animaux de moins de 10 kilos
Fais surtout pas ce numéro !

REFRAIN

Eh c’est déjà quoi le nouveau numéro du 111 ?
J’en sais rien chui en train de couler un bronze !
Magne-toi, mon appart ressemble à un jakoussi,
Alors dis moi faut que j’appelle qui ?
Je crois que c’est en trois lettres, un truc comme 117
Non c’est les gendarmes, y peuvent rien faire, même si ça crame
Me casse pas les couilles et appelle le 144
144 ? ça c’est au cas où tu te brises la patte
Bon maître Cappello, alors je fais quoi comme numéro ?
Facile man, enlève tes fripes et regarde dans ton slip.

SLAM :
Un jour t’auras besoin d’nous
Mais toutes nos lignes seront occupées
Et chez toi, ça continuera de cramer
Malgré l’annonce « pompier urgence »
Les coups de fil pleuvent en abondance
Ta maison, elle, partira en fumée
Parce que t’arrivera pas à nous téléphoner
Et tout ça peut-être à cause de vous
Eh man ! 10 minutes de perdus
C’est un drame de plus dans la rue.

REFRAIN
Tu peux consulter la page officielle

16 oct. 2011

LA CRISE EXPLIQUÉE AUX ENFANTS: 10 petits trucs

Crédits photo (creative commons) : Chi King


Top 10 des petits trucs sur la crise

expliqués à mon fils

par RONAN, sur le blog  TOPITO

  1. Les plans d’aide à la Grèce : les Grecs, tu sais, c’est pas des gens très raisonnables… Pendant longtemps, ils ont emprunté beaucoup d’argent à des banques, et aujourd’hui, on pense qu’ils ne pourront plus rembourser. Alors pour les aider, on leur prête encore plus d’argent et on leur met plein de taxes qui les empêchent d’acheter des choses et de gagner de l’argent. Quoi?… oui, tu as raison, c’est complètement idiot, et ça ne marche pas du tout. Mais on n’a pas trouvé mieux.
  2. Le sauvetage des banques : tu sais, une banque c’est un endroit où tout le monde va poser son argent. Et cet argent, ben après elle le reprête à des gens. Ça s’appelle de l’investissement. Comme toi quand tu prêtes une bille à un copain à la récré parce qu’il te dit qu’il peut en gagner une autre, et tu le crois parce qu’il joue bien. Mais s’il perd, tant pis pour toi, tu ne peux pas demander ni à ta maîtresse ni au gouvernement de te rendre ta bille. Quand les banques font n’importe quoi, ben c’est ton papa et ta maman qui doivent les aider. Ca s’appelle la « mutualisation » des pertes. Quand elles gagnent? Ah non, elles gardent tout pour elles. La « mutualisation des bénéfices », ça n’existe pas. Donc oui, c’est plus facile de perdre des billes que d’en gagner.
  3. La politique monétaire américaine : tu te rappelles quand on était à Disney et que ton frère a vomi ? C’était les Etats-Unis ce pays, celui qui fabrique les M&M’s, oui. Et ben dans ce pays, quand ils n’ont plus d’argent, ils en fabriquent plein. Alors plus ils en fabriquent, moins leur monnaie a de valeur. Comme toi quand tu as trop de jouets, t’y fais moins attention. Mais comme ça aux Etats-Unis, les produits qu’ils fabriquent sont moins chers. Mais comme nous, en Europe, on n’a pas le droit de faire ça parce qu’un chef, « Mr Trichet », a dit que ce n’était pas bien. Les Américains nous disent eux que ce sont les Chinois qui font ça, et que c’est à cause d’eux que c’est la crise. Les Etats-Unis, c’est jamais leur faute au fond.
  4. La « règle d’or » : nan t’emballe pas, c’est pas le trésor d’Ali Baba, elle n’est pas « vraiment » en or cette règle là. C’est plutôt un truc pour faire croire qu’on est capable de faire quelque chose quand ça va mal. Exemple: si je te donne 10 euros d’argent pour acheter des bonbons et que je te dis « tu peux dépenser 10,3 euros et t’endetter à hauteur de 6 euros auprès du confiseur pour respecter les critères de Maastricht« , déjà, c’est bizarre hein ? Mais si tu dépenses 11 euros et que tu me demandes d’instituer une « règle d’or », là, je te dirais que tu n’es pas un bon gestionnaire et que je ne voterai pas pour toi comme président. Et t’auras plus jamais de bonbons. Si t’as rien compris, c’est pas très grave non plus.
  5. Le plan fiscal d’austérité : ça va très mal dans le monde, on est presque tous pauvres. La France, comme ta mère, a besoin de faire des économies: faudrait dépenser moins. Mais le problème, c’est que le gouvernement, les chefs, ne veulent surtout pas se fâcher avec les électeurs qui pourraient ne plus voter pour eux et aller voir les gens de la gauche ou d’autres, plus méchant. Mais toi, comme t’es pas encore électeur, le gouvernement s’en fout de ton avis. Donc il veut te taxer sur les sodas, Coca et Orangina compris, et sur les parcs d’attractions pour améliorer ses finances. Comme ça, tu comprends que c’est important le droit de vote, pour ne pas toujours être le bouc émissaire. Sinon, c’est toujours toi qui perds.
  6. Le Fonds Européen de Stabilité Financière : quand un pays de l’Europe n’a plus d’argent, et que des banques lui demandent de payer ce qu’il doit, il y a ce qu’on appelle chez les grands un « défaut de paiement ». Avant, quand ça arrivait, c’était tant pis pour la banque, quand on prête de l’argent contre des intérêts, on prend un risque c’est comme ça. Mais maintenant, grâce à nouveau truc qui s’appelle donc le Fonds Européens de Stabilité Financière, (retiens pas le nom, c’est pas grave), les banques peuvent continuer à gagner de l’argent sur le dos de pays ruinés. Parce que les autres pays européens, et nous aussi, disent « Allez y, faites vous plaisir, on est derrière… ». Même si nous comme les autres on est presque tous aussi endettés. C’est vrai quand on est plusieurs et soudés, ça rassure. Mais avant de promettre ton dessert à la cantine en cas de problèmes, assure-toi d’en avoir toujours un.
  7. Les titres « toxiques » : prêter un jouet c’est sympa, mais prêter un jouet tout pété en le cachant et sans le dire, c’est moche. Les banques, elles font ça. Quand une banque a prêté de l’argent à un Américain et qu’elle sait qu’elle n’en reverra pas la couleur, qu’est ce qu’elle peut faire ? Et bien c’est ça, tu as trouvé, elle peut mélanger ce jouet/dette pourrie avec d’autres jouets/dettes tout neufs. Ca s’appelle les obligations d’état, et elles les remettent sur le marché financier avec une super note, AAA qui veut dire que c’est un super jouet et qu’il faut l’acheter, et pas des bâtons merdeux comme en vrai. Bien joué mon fils, t’as compris : méfie toi des jouets trop brillants.
  8. Les agences de notation : tu sais, à l’école, ton professeur il te met des notes, pour dire si tu as travaillé sérieusement. Et bien ces agences, c’est un peu comme si ton professeur, il avait fait passer dans la classe supérieure tous les plus nuls jusqu’en 2008, et que maintenant il disait « le niveau baisse, c’est n’importe quoi, je vais faire redoubler tout le monde ». Si ton professeur faisait ça, il devrait s’expliquer devant l’inspecteur d’Académie. Les agences de notation, non.
  9. L’effondrement de la Bourse : on a un repère, comme un thermomètre mais pour l’argent, qui s’appelle le CAC 40. Et il a perdu dernièrement la moitié de sa valeur… Si c’est grave ? Et ben… oui! bien sûr… Tu as raison, il y a toujours de la viande au supermarché, y’a une nouvelle saison des Simpsons, le soleil se lève encore tous les matins, et on a de quoi se faire à dîner ce soir… Donc peut-être que tu as raison, et que ce n’est pas aussi grave que ça finalement.
  10. Les raisons profondes de la crise : pourquoi c’est la crise mon petit ? Et bien… il y a toujours du pétrole… il n’y a pas plus de guerres que d’habitude… il n’y a pas eu d’hiver particulièrement rugueux, ni d’attaque extraterrestre… Non, c’est juste que tout le monde se dit « tiens lui, je lui ai prêté du pognon… je me demande si il va me le rendre un jour » et qu’il en est de moins en moins convaincu. Et ça fait près de 3 ans que ça dure. Ça s’appelle une crise de confiance. Et la confiance, c’est ce qui est le plus important dans l’économie ! T’inquiètes, mois je suis ton père, tu ne dois même pas te poser la question, moi je serai toujours là. Mais ça t’embête si ton argent de poche de cette semaine, je te le donne la semaine prochaine ?

15 oct. 2011

LES CODES Q.R. Lecteurs gratuits






Les codes QR ont envahi notre quotidien. Ces codes-barre carrés sont partout, dans le métro, dans la pub, sur nos factures ou sur internet, pour télécharger des applications, afficher des pages d'information ou appeler un contact. Si la plupart des gens n'y font pas encore attention, d'autres en revanche commencent à les utiliser pour accéder à la page à quoi ils se réfèrent.

Les codes QR, également appelés parfois Tags 2D ou Flashcode selon leur forme, nécessitent un scanner adéquat pour être lus et compris. Chaque OS mobile a son lecteur de code QR et OnSoftware vous indique où trouver gratuitement le vôtre, en fonction du système d'exploitation embarqué sur votre téléphone.



Los códigos QR  nos han invadido. Están por todas partes, en el metro, en la publicidad, en nuestras facturas, en Internet para bajarse aplicaciones, ver páginas de información o hacer un contacto.  Aunque la mayor parte de las personas no les prestan todavía atención, sí que hay otras que empiezan a utilizarlos para acceder a las páginas a las que dan acceso.


Los códigos QR, a veces llamados también  Tags 2D o Flashcode según su forma, necesitan  un scanner adecuado para leerlos. Cada Sistema Operativo de móvil tiene un lector de código QR en función del sistema de cada teléfono.

iPhone: Scan


Scan est une application à la fois simple et efficace, sans fioritures. Il suffit de pointer la caméra de l'iPhone sur n'importe quel type de code QR, la reconnaissance est quasi instantanée. Vous êtes immédiatement ré-orienté vers la page adéquate. Scan conserve un historique des pages visitées dans un onglet à part.

Scan es una aplicación simple y eficaz al mismo tiempo, sin florituras. Solamente hay que enfocar la cámara hacia cualquier código QR, y el reconocimiento es casi instantáneo, inmediatamente te redirige hacia la página adecuada. Scan conserva un registro histórico de las páginas visitadas.






Android: Barcode Scanner


Barcode Scanner, est l'une des premières applications à télécharger quand on vient de s'acheter un téléphone sous Android. Il scanne proprement malgré un temps de mise au point de 2 secondes environ. Les liens s'affichent ou se partagent par email/SMS selon vos envies. Très pratique, surtout qu'il sait aussi lire les code-barres classiques.

Barcode Scanner, es una de las primeras aplicaciones que hay que bajarse cuando uno se compra un teléfono con  Android. Escanea con limpieza en solamente 2 segundos. Los enlaces aparecen o se comparten por e-mail o SMS según se quiera. Muy práctico, porque lee también los códigos de barras clásicos.






BlackBerry: Code Muncher


Code Muncher est un lecteur de code QR à la fois utile et ludique. En effet, il ne s'agit pas simplement de scanner un code mais aussi de le croquer. Quand l'application reconnaît un code, via la caméra du BlackBerry, un monstre apparait à l'écran et le croque avant de vous proposer de l’exécuter. Une version payante existe pour changer l'apparence et les bruits du monstre.


Código Muncher es un lector de código QR  útil y lúdico al mismo tiempo.  En efecto, no se trata solamente de escanear un código: Cuando  la aplicación lo reconoce gracias a la cámara del  BlackBerry, un monstruo aparece en pantalla y lo caza antes de proponeros ejecutarlo. 
También hay una versión de pago en que se pueden cambiar la apariencia y los sonidos del monstruo.








Windows Phone 7: Flashcode



Flashcode est une application simple à utiliser et intelligente puisqu'en plus des codes QR, elle sait décoder les code-barres classiques de nos magasins, à la caméra ou en tapant manuellement leur numéro. En plus, Flashcode garde en mémoire l'historique des recherches. Pratique si l'on veut y accéder de nouveau plus tard.


Flashcode es una aplicación sencilla de utilizar pero inteligente, ya que además de los códigos QR puede leer los códigos de barras clásicos , tanto por la cámara como tecleando manualmente su número. Además, guarda en memoria el histórico de búsquedas, lo que es práctico si se quiere acceder más tarde otra vez.










Java: Kaywa Reader


Si votre téléphones n'est pas un smartphone et qu'il n'embarque aucun des OS ci-dessus, pas de panique, il y a de fortes chances pour qu'il soit compatible avec les applications en Java. Avec Kaywa Reader, vous serez vous-aussi capable de lire les codes QR en toute simplicité. Pour la plupart des infos lues, il faut toutefois une connexion internet.


Tu teléfono no es un smartphone y no lleva ninguno de los sistemasoperativos anteriores ? No hay problema, seguro que es compatible con las aplicaciones en Java. Con Kaywa Reader, podrás leer los códigos  QR  con facilidad. Sin embargo, para la mayor parte de las informaciones es precisa una conexión internet.






source: http://onsoftware.softonic.fr/lecteurs-codes-qr

LES SIMSONS, C'EST FINI !








Ça y est, c'est officiel, la vie des Simpon prendra fin à l'issue de la saison prochaine. Même si les doubleurs acceptent de revoir leur salaire à la baisse, la série ne sera pas prolongée au delà de la 23ème saison. 
Les dirigeants de la Fox ont confié à The Wrap mercredi 5 octobre, que même si les acteurs prêtant leur voix aux personnages des Simpson acceptaient de revoir leur salaires à la baisse, la série ne serait plus assez rentable et prendrait donc fin à l'issue de la prochaine saison.
Le Daily Beast révélait lundi 3 octobre qu'on demandait aux acteurs de baisser leur salaires de 45 %, ils ont accepté de le baisser de 30% à condition de pouvoir bénéficier d'un intéressement aux bénéfices des ventes de DVD et de produits dérivés. Les dirigeants de la Fox ont donc confié à The Wrap que les arrangements ne pourraient prendre effet que pour une dernière saison.
Les producteurs de la série ont eux aussi accepté de baisser leur salaires afin que la série puisse survivre. Cependant, la situation semble trop difficile à sauver et les millions de fans de la famille Simpson risquent fort de devoir se passer des aventures de leurs personnages préférés à Springfield. 

Source: http://fr.news.yahoo.com/

14 oct. 2011

LA GUERRE DES BOUTONS. Dossier pédagogique





Résumé :

Rappelez-vous : 1957, un village dans le sud de la France. Une bande de garçons, âgés de 7 à 14 ans, menée par l’intrépide Lebrac, est en guerre contre les enfants du village voisin, leurs ennemis jurés. Une guerre sans merci, qui dure depuis des générations. On se bat pour l’honneur et la fidélité et, pour gagner, tous les moyens sont bons...











LA GUERRE DES BOUTONS : TEASER 1 'Les guerriers' 




















La Guerre des boutons

La Guerre des boutons de Yann Samuell

Fiche d'accompagnement de la vidéo


L'essentiel de ce qu'il faut savoir sur le sujet de la vidéo que vous avez visionnée : une remise en contexte, des clés pour comprendre, quelques chiffres et les points qui font débat. Bonne lecture !

1. De quoi s’agit-il ?

1960, un village dans le sud de la France.
Une bande de garçons, âgés de 7 à 14 ans, menée par l'intrépide Lebrac, est en guerre contre les enfants du village voisin, leurs ennemis jurés. Une guerre sans merci, qui dure depuis des générations. On se bat pour l'honneur et la fidélité et, pour gagner, tous les moyens sont bons. Même, s'il le faut, combattre nu comme un ver, ou pire, accepter l'aide de Lanterne - une fille ! - la nouvelle recrue de la bande, pleine de panache et d'ingéniosité.
Mais il n'est pas facile d'être une armée de petits hommes sans se faire attraper par Papa et Maman ! Quand, après la bataille, on rentre à la maison, les vêtements en lambeaux et des boutons en moins, mieux vaut se faire discret...

2. Quelques repères utiles…

La Guerre des boutons de Yann Samuell est l'adaptation d'un célèbre roman de Louis Pergaud paru en 1912, La Guerre des boutons, roman de ma douzième année qui raconte la guerre que se livrent les enfants de deux petits villages ruraux, Longeverne et Velrans, dans la France de la fin du XIXe siècle.

Le livre de Pergaud a déjà été adapté deux fois au cinéma : en 1936 par Jacques Daroy et Eugène Deslaw (sous le titre La Guerre des gosses), en 1962 par Yves Robert. Cette deuxième adaptation connaîtra un énorme succès en rassemblant plus de 10 millions de spectateurs en France, et éclipsera le roman lui-même (ainsi la célèbre réplique « Si j'avais su, j'aurais pas v'nu » est une invention du film Yves Robert)..

Écrit par un pacifiste convaincu, le roman est souvent analysé comme une critique de la guerre, la vraie (celle des adultes). Louis Pergaud connaîtra d'ailleurs un destin tragique, puisqu'il périra au front pendant la première guerre mondiale.

Le roman de Louis Pergaud est marqué par son époque. A travers les personnages enfantins et les adultes (parents, instituteurs, curé), il fait de nombreuses allusions au contexte de la France du début du siècle : lutte entre l'Église et le mouvement anti-clérical, esprit de revanche contre l'Allemagne qui occupe l'Alsace et la Lorraine...

Le réalisateur Yann Samuell a choisi de placer l'histoire dans les années 60. Le film s'enrichit ainsi du contexte de la guerre d'Algérie (1954-1962), à laquelle il fait plusieurs fois allusion, rejoignant la critique antimilitariste de roman de Louis Pergaud. Pour moderniser le roman, le film de Yann Samuell a mis l'accent sur les filles (reléguées au second plan par Louis Pergaud, conformément à la place de la femme dans la société de son époque), notamment à travers le personnage de « Lanterne ».

À travers le roman et ses adaptations, il est intéressant d'étudier la façon dont est perçue la violence : dans le roman de Pergaud, les enfants sont systématiquement battus par leurs parents quand ils ont fait des bêtises, d'une manière que l'on qualifierait sans doute aujourd'hui de maltraitance. De même la violence des enfants (ou pré-adolescents) entre eux est aujourd'hui beaucoup moins tolérée. Un roman récent, Lebrac, trois mois de prison de Bertrand Rothé (2009) s'amusait à reprendre la trame et les personnages du roman dans le contexte des banlieues d'aujourd'hui : tous les personnages finissent devant le juge !

3. À explorer pour aller plus loin…


Un poème de JEAN TARDIEU : conseils donnés par une sorcière




du site web Petits poèmes en bandes dessinées http://bdpoemefromars.canalblog.com

11 oct. 2011

chanson: OCTOBRE, par FRANCIS CABREL




et voici la vidéo soustitrée:





Le vent fera craquer les branches
La brume viendra dans sa robe blanche
Y aura des feuilles partout
Couchées sur les cailloux
Octobre tiendra sa revanche
Le soleil sortira à peine
Nos corps se cacheront sous des bouts de laine

Perdue dans tes foulards

Tu croiseras le soir
Octobre endormi aux fontaines
Il y aura certainement,
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides et qui traînent
Et des nuages pris aux antennes

Je t'offrirai des fleurs

Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu'Octobre nous prenne
On ira tout en haut des collines
Regarder tout ce qu'Octobre illumine
Mes mains sur tes cheveux
Des écharpes pour deux

Devant le monde qui s'incline

Certainement appuyés sur des bancs
Il y aura quelques hommes qui se souviennent
Et des nuages pris aux antennes
Je t'offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu'Octobre nous prenne

Et sans doute on verra apparaître

Quelques dessins sur la buée des fenêtres
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.
Paroles et Musique: Francis Cabrel   1994 



5 oct. 2011

PUTAIN DE FAMINE !




A un mois du G20 à Cannes, ONE lance un spot intitulé « Putain de famine : l'obscénité n'est pas là où on le croit »
Des personnalités françaises et internationales, venant du monde du sport, de la musique ou du cinéma, ont accepté de prendre part au spot. Volontairement novateur, provocateur et radical, il attire l'attention sur la catastrophe humanitaire qui sévit actuellement au Kenya, en Ethiopie, en Somalie et à Djibouti. Et propose des solutions à long terme.

3 oct. 2011

LE MENU DE LA CANTINE SCOLAIRE: pas de frites






Un décret paru dimanche impose aux cantines scolaires de ne proposer plus qu'une fois par semaine un aliment frit, afin de privilégier les légumes dans l'alimentation des élèves. Adieu frites, cordons-bleus et nuggets noyés sous le ketchup et la mayonnaise. 

 Un décret publié ce dimanche au Journal officiel met en application dès aujourd'hui de nouvelles règles nutritionnelles dans les cantines scolaires servant plus de 80 couverts par jour. 
Premiers visés, les produits frits, qui ne pourront plus être servis que quatre fois tous les vingt repas, soit une fois par semaine.
Quant aux sel, poivre, sauces et vinaigrette, ils ne devront plus être en libre service.




Une décision qui risque de décevoir les 6 millions d'écoliers, collégiens et lycéens qui fréquentent la cantine de leur établissement, habitués à se ruer sur les frites et les sauces pour donner un peu de goût à des repas jugés le plus souvent mauvais par 49% d'entre eux, selon les chiffres du ministère de l Agriculture. 

Les gestionnaires de restaurants scolaires ont en effet désormais l'obligation de tenir «un registre dans lequel sont conservés, sur les trois derniers mois, les documents attestant de la composition des repas, notamment les menus et les fiches techniques descriptives des produits alimentaires achetés auprès des fournisseurs», indique le décret. ( LE FIGARO )

Et toi, où est-ce que tu manges ? 
Quel est ton menu préféré ?

Lexique repas :