9 may. 2012

moment Histoire : LES GAULOIS

 














  idée reçue

Un peuple prétentieux, barbare, blagueur, toujours prêt à se bagarrer… Voilà comment nous voyons généralement les Gaulois. La faute à certains films ou à la célèbre
bande dessinée Astérix, de Goscinny et Uderzo, que tu connais sûrement. Mais les Gaulois étaient plus malins qu’on ne le pense, et ils ne passaient pas leur temps à se
battre ! Voici quelques vérités sur ce peuple de la Gaule !









Pourquoi en parle-t-on ?

Parce qu’une exposition sur les Gaulois a eu lieu  à Paris.

Gaulois, une expo renversante, jusqu’au 2 septembre 2012 à la Cité des sciences et de l’industrie,

www.cite-sciences.fr/gaulois











Les Gaulois n’habitaient pas dans de petites huttes faites de bric et de broc, mais dans de vraies maisons en bois, souvent composées d’une grande
pièce unique. Les plus riches pouvaient même avoir un étage ! Tous ces habitats étaient regroupés au sein de villages qui étaient parfois protégés par des remparts. Pour le savoir, on a étudié les trous laissés par les poteaux qui soutenaient les maisons. Ainsi, des spécialistes ont pu reconstituer ces habitations.










 

De plus, les Gaulois n’étaient pas des hommes des bois, mais des hommes des champs : c’étaient des agriculteurs qui cultivaient des lentilles ou
des pois, et des céréales comme le blé, l’orge ou l’avoine.












Autre idée reçue : tous les Gaulois portaient la moustache et avaient les cheveux longs. C’est de la faute à Jules César

Cetempereur romain parlait de “la Gaule chevelue” quand il évoquait ce territoire qu’il avait conquis. Par contre, César ne parlait pas des hommes… mais des arbres. 
Car les arbres gaulois étaient plein de feuilles alors que les arbres romains étaient plutôt plein d’épines.


Enfin, les Gaulois se goinfraient-ils de sangliers comme Astérix et Obélix ? Pas tout à fait, car ils préféraient manger leurs propres cochons qu’ils élevaient puis qu’ils mangeaient bouillis ou grillés à la broche.

Mais les barbecues géants qui concluent chaque album d’Astérix ont bien existé, et les Gaulois en organisaient à la moindre occasion !




Le quiz du jour :

1 -  Quel était le repas préféré des Gaulois ?

-    Le cochon grillé

-    Le bœuf grillé

-    Le poisson grillé


2 – D’où provident l’expression “la Gaule chevelue”?

-    D’un arbre

-    D’un oiseau

-    D’un fruit


3 – Dans quelle grande ville cette exposition atelle lieu ?

-    À Lyon

-    À Paris

-    À Bordeaux




Pour en savoir plus sur les traces laissées par les Gaulois, clique ICI.

Et pour découvrir l’histoire des villages et des villes françaises, clique ICI.

Pour jouer à un jeu qui te permettra de tout savoir sur les animaux des Gaulois, clique ICI.







1 may. 2012

LE 1er MAI ET LE MUGUET










Le premier Mai c'est la fête du travail, mais c'est aussi la fête du Muguet ! Mais pourquoi du Muguet ? Pourquoi en offre-t-on à nos proches le premier Mai ? Et comment s'est-il retrouvé associé à la fête du travail ?
Fleurissant au printemps, le muguet est la fleur idéale pour célébrer le retour des beaux jours. Dès l'Antiquité, les celtes lui attribuent des vertus de porte bonheur.
Mais, c'est lors de la Renaissance que la tradition d'offrir du Muguet le premier Mai voit le jour. Le premier Mai 1561, le roi Charles IX reçoit un brin de muguet porte bonheur, le cadeau lui plaît tellement qu'il décide d'offrir tout les ans un brin de muguet à chacune des dames de sa cour.
La tradition perdure jusqu'à la belle époque, notamment en île de France où les boutiques offrent des brins de muguets à leurs clientes pour le premier Mai.
Entre 1886 et 1889, de nombreuses manifestations syndicalistes secouent la France. En 1889, les syndicats proposent que le premier Mai soit une journée chômée consacrée à la manifestation. Les participants prennent l'habitude de défiler avec un triangle rouge à la boutonnière, qui symbolise la division de la journée en trois parties égales : le travail, le loisir et le sommeil. Le triangle rouge est ensuite remplacé par l'Eglantine rouge qui devient le symbole des revendications des travailleurs.
A partir de 1907, le Muguet, déjà traditionnellement associé au premier Mai, remplace progressivement l'Eglantine.
C'est en 1941 que le régime de vichy décide de d'instituer la fête du travail. Le rouge étant traditionnellement associé à la gauche, le gouvernement décide d'associer définitivement le muguet à la Fête du Travail.


SOURCE: Youtube, canal protics