29 oct. 2012

Un adolescent se suicide après un chantage sur Internet




Le 10 octobre, Gauthier, 18 ans, s'est pendu à Brest (Finistère). Il ne supportait pas un chantage sur le réseau FACEBOOK. Il est décédé une semaine plus tard à l'hôpital. Ses parents, surmontant leur deuil, ont témoigné le samedi 27 octobre dans les journaux locaux, Le Télégramme et Ouest-France, afin d' alerter les familles sur les dangers que peuvent courir les adolescents.

Ce mercredi 10 octobre, Gauthier, élève de terminale dans un lycée brestois, revient en début d'après-midi au pavillon familial où se trouvent sa maman et ses deux soeurs, de 10 et 15 ans. En chemin, il s'arrête à la boulangerie. Son comportement est tout à fait normal quand il arrive chez lui et qu'il monte dans sa chambre. Mais deux heures après, il en ressort précipitamment, discutant au téléphone. "Il avait l'air absent", raconte sa mère, dans Le Télégramme. Moins d'une demi-heure plus tard, ses proches le retrouvent entre la vie et la mort, dans l'abri de jardin.

C'est l'ordinateur qui renseignera sur le drame qui s'est noué dans le huis clos de la chambre. Tout a commencé sur un site de discussions entre adolescents. Le principe en est simple : les interlocuteurs, qui ne se connaissent pas, entament une conversation, et zappent sur le contact suivant si elle ne leur convient pas. C'est ainsi que le jeune homme entre en relation avec une fille. Qui demande à prolonger  l'échange sur Facebook, sans doute pour  avoir accès à sa liste d'amis. Se dévêtant, elle lui demande d'en faire autant. Il s'étonne d'être le seul "ami" sur son mur. Elle explique que son profil ayant été piraté, elle vient d'en créer un nouveau.

Le jeu sexué continue par webcam interposée, l'échange n'aurait duré que dix minutes. Jusqu'à ce qu'elle l'interrompe brusquement, en anglais : "J'ai une vidéo porno de toi, si tu ne me donnes pas 200 euros, je vais détruire ta vie." Avec la menace de  diffuser les images à ses amis si le jeune homme refuse. Un chantage que Gauthier ne supportera pas. Dans un SMS d'adieu, où il s'excuse, il écrit à l'adresse de ses parents que "tout est de [sa] faute".




source: Le Monde


27 oct. 2012

créativité et FLE: LES MOTS DE PARIS




Voici un dessin de Alianza Francesa de Veracruz; des mots qui définissent Paris et qui forment la Tour Eiffel, le monument emblematique de la ville.

Oun pourrait faire quelque chose de similaire pour votre ville ???


25 oct. 2012

CHANGEMENT HORAIRE






 C'est dans la nuit de samedi à dimanche que nous repassons à l'heure d'hiver: à trois heures du matin dimanche, il sera deux heures. Donc la nuit durera une heure de plus.



Cierto, cada año lo mismo, y no nos aclaramos : ¿ Hay que adelantar o retrasar el reloj ?
Pues bien, el magnífico Philip Geluck, autor de " Le Chat ", nos da una regla mnemotécnica...en français. Voici:










Ver más viñetas: http://www.geluck.com/dessin-gallerie-29.html


LA LANGUE DE CLASSE: Les profs et les élèves















24 oct. 2012

ECRIRE UNE CARTE POSTALE






Complétez le texte des cartes postales avec la liste de mots :

régional - Chers - bises - village - pleut - habitants - campagne - rentrons - vacances - sommes - en forêt - où - chaud - adore



D2_coq_timbre.jpg
parents,

Je suis à la où je passe d’excellentes ! Nous dans une ferme et Sidonie les animaux !
Aujourd’hui, il et il fait froid, c’est déprimant ! Mais d’habitude, il fait beau et 34 C !
Nous nous reposons et faisons des promenades . Demain, nous allons au de Dranouet où il y a un marché traditionnel et tous les de la région sont là !
Nous la semaine prochaine.
Alors à bientôt,


Victor
Si vous voulez corriger, ICI

source: http://www.sylvie-le-dragon.com/








22 oct. 2012

EXPRESSIONS: Raconter des salades



EXPRESSION: « Raconter des salades »

SIGNIFICATION: Raconter des mensonges, des histoires.

ESPAGNOL: Contar bobadas, contar cuentos chinos, echar un rollo.



source: Alianza Francesa de Veracruz en FB